Conférence de Jeanne Wagner, le 26 avril 2015

Jeanne Wagner a étudié la littérature allemande et française à l’Université de Genève, où elle a achevé son Master en littérature allemande avec spécialisation en littératures et cultures suisses en 2012. À ce jour, elle est assistante en littérature comparée et travaille à une thèse portant sur la poésie tardive française et allemande, plus précisément sur les poèmes doubles, de Rainer Maria Rilke.

VERS UN DIALOGUE DES POÉSIES ALLEMANDE ET FRANÇAISE. LANGUE ET MYTHOLOGIE DANS LES POÈMES DOUBLES DE RILKE

Durant les dernières années de sa vie, Rilke perfectionne sa maîtrise de la langue française et l’adopte comme langue d’écriture, si bien qu’il finira par composer quelques 400 poèmes en français. Ces poèmes constituent une partie importante de sa poésie tardive. En effet, entre 1924 et 1926, il rédige quelques poèmes dits doubles ou parallèles – « Doppeldichtungen » –, poèmes qui proposent une version allemande et française d’un même sujet, sans être pour autant des auto-traductions. Cette conférence examinera des poèmes doubles ayant pour sujet un élément mythologique.

Enregistrement audio de la conférence

 
Les "Quatrains valaisans"
Posté dans Evénements