Conférence de Philippe Albèra, le 1er mars 2015

Philippe Albèra est professeur d’histoire de la musique et d’analyse au Conservatoire de Lausanne, d’esthétique et d’analyse de la musique du XXe siècle au Conservatoire de Genève. Fondateur des Editions Contrechamps, il a publié en 2007 un recueil de textes et d’essais sous le titre Le Son et le Sens, essais sur la musique de notre temps.

« …UNE AMPLE MÉLODIE, TISSÉE DE MILLE VOIX… »
UNE LECTURE MUSICALE DE RILKE

La musique et la poésie ont une longue histoire commune. Tout au long du XXe siècle, leurs rapports ont été d’échanges et d’expérimentations. Il s’agissait pour certains poètes et compositeurs de briser les anciens liens d’imitation: entre les phrases verbales ou musicales et les sentiments, entre la musique et le poème. Stefano Gervasoni, pour sa part, est resté attentif à la dimension sémantique des textes. Il s’est attaché, dans de nombreuses œuvres vocales, à creuser le sens des poèmes pour en faire apparaître toutes les complexités et les ambiguïtés. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait mis en musique par deux fois les textes de Rilke. Il nous fait entendre ce que Rilke appelait « la mélodie des choses ».

Enregistrement audio de la conférence

 
Stefano Gervasoni, compositeur

Posté dans Evénements