Pierre Voélin

Poète de la frontière de l’Est, de la Franche-Comté (Doubs, et Territoire de Belfort), Pierre Voélin se définit volontiers comme un « poète frontalier » ; il est né en Ajoie, à Courgenay (Jura) en mars 1949. Enfance et adolescence dans le Jura, études aux universités de Genève et de Fribourg, qui l’ont conduit au professorat au lycée (latin, français, histoire de l’art) exercé jusqu’en 2012.

Il a publié de nombreux livres de poèmes, entre autres : Lierres (Le Feu de nuict, 1984) ; Sur la mort brève (Castella, 1984) ; Les Bois calmés, La Lumière et d’autres pas (La Dogana, 1989 et 1997) ; Parole et famine, L’Été sans visage (Empreintes, 1995 et 2010) ; Dans l’œil millénaire (Cheyne, 2005). Il collabore à diverses revues, en Suisse et à l’étranger, et il a également publié deux livres d’essais : La Nuit accoutumée (Zoé, 2005), et De l’air volé ( MétisPresse, 2012 ). Ses poèmes sont traduits en plusieurs langues.

En novembre 2015 est sorti son dernier livre : Des voix dans l’autre langue (La Dogana). En 2016 est à paraître chez Fata Morgana la reprise de ses quatre premiers titres, ainsi qu’un livre de prose lié à son enfance dans la campagne jurassienne : De l’enfance éperdue.

⇒ Samedi 20.8.2016, 11h00
Lecture en français
Restaurant „La Poste“

⇒ Dimanche 21.8.2016, 15h00
Lecture en français
Restaurant Café „Les Vidômes“

Pierre Voélin