Conférence de Michel Itty, le 21 février 2016

Michel Itty a occupé diverses fonctions dans la production et l’organisation de manifestations artistiques à vocation commémorative en Basse-Normandie et en Alsace. Ses dernières études sur Gerhardt Richter et Antonio Sègui se sont placées sous l’éclairage de « l’identité narrative ». Auteur multimédia, ses recherches actuelles, à travers la photographie, le cinéma, et l’écriture, explorent les influences réciproques de Rilke et Rodin, de Paul et Camille Claudel. Il a été, en 2009, codirecteur du colloque de Cerisy-La-Salle consacré à Rainer Maria Rilke et prépare actuellement le Cahier de l’Herne consacré à ce poète.

L’épée ou la plume ? Rilke à l’épreuve de la grande guerre

 « J’ai quitté Paris sans me douter de rien (…) pour huit semaines, pensais-je, ma vieille concierge pleurait, (était-elle plus clairvoyante que moi ?) ».

Le 19 juillet 1914, Rilke ne se doutait pas que la guerre se déclencherait le 1er août et qu’il ne reverrait plus la France avant 1920. Quelles raisons profondes l’ont-elles poussé à écrire, aux premiers jours de la guerre, ses Cinq chants qui adhèrent à la ferveur patriotique du moment ? Quels sont leurs liens avec la IVème Élégie de Duino de 1915 qui réaffirme sa vocation poétique ? Militaire malgré lui, mais européen malgré tout, a-t-il été instrumentalisé par la propagande ? Cet essai qui explore pour la première fois cette période de manière approfondie et novatrice, à travers prose, poésie et correspondance, nous donne des éclairages nouveaux sur la personnalité de Rilke et la genèse de certaines de ses œuvres.

Enregistrement audio de la conférence

 

R.M.Rilke, 1916 / Rilke Archiv Gensbarch

Posté dans Evénements