La maison Pancrace de Courten

La Maison Pancrace de Courten qui abrite entre autres la Fondation Rilke est située rue du Bourg 30 à Sierre. Le nom de l’architecte, un Français sans doute, n’est pas connu. Elle fut construite dans la seconde moitié du XVIIIe siècle par Jean-Antoine-Adrien de Courten, dernier colonel du Régiment Valaisan en France, maréchal du camp du Roy, puis colonel en Espagne (1725-1803). Bien qu’il eût hérité de son père le châtelain Mathieu-François, en 1744, une maison à Sion, il vint s’établir à Sierre, où il avait épousé, en 1757, Marie Madeleine de Courten, fille du grand-baillif Eugène. La date de 1769 que porte le balcon au-dessus de la porte d’entrée indique probablement l’année d’achèvement. En voici une description :

«Cette maison qu’abrite un toit à la Mansard est du style français le plus pur. La façade du nord, percée de fenêtres dont les encadrements de tuf se terminent en arc de segment, attire le regard par ses lignes harmonieuses et ses heureuses proportions. Le corps central est surmonté d’un fronton circulaire au gracieux amortissement, un œil de boeuf en constitue l’unique et quelque peu maigre décor. L’arc des fenêtres s’orne de clefs enrichies de palmettes, de coquilles et de grenades» («La Maison bourgeoise en Valais», p. XXIV).

Le balcon au-dessus de la porte d’entrée et l’imposte de cette dernière nous offrent de ces charmants travaux de fer forgé que l’on rencontre fréquemment à Sion, à la fin du XVIIIe siècle et au commencement du XIXe. L’entrée principale donne sur un spacieux vestibule d’où part un escalier entièrement dégagé qui atteint une galerie intérieure formant le vestibule du premier étage. Toutes les pièces s’ouvrent sur ces deux dégagements.

En 1981, La Fondation Gabrielle de Preux confia la Maison Pancrace de Courten à la Commune de Sierre qui en fit l’achat en 2012.
En 2013-2014, restauration des peintures de la salle Marine, au premier étage de l’édifice. Ces œuvres peintes sur des toiles de lin datent de 1771 et 1772. Elles sont dues au talent du peintre Joseph Rabiato (1727-1784) et de son beau-fils. La Fondation Rilke utilise souvent cette salle pour ses conférences et lectures.

Maison Pancrace de Courten, 1988Salle Marine, Maison de Courten, 2015